www.theymetjesus.com
           
www.theymetjesus.com
Révélations sur le Ciel
Ensemble, en tant que groupe,  7 jeunes Colombiens ont
été emmenés  par Jésus-Christ pour visiter le Ciel

Partie 1

Page Française


1-ère Témoignage, Esau

2 Corinthiens 12:2Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).


Nous étions dans notre chambre, lorsque nous avons eu la première expérience. La chambre  commença de nouveau à se remplir avec la lumière qui irradiait de la présence du Seigneur. C'était aussi fort qu'elle éclaira l'entière chambre. La chambre était pleine de Sa gloire, c'était merveilleux d'être en Sa présence ! 

Jésus nous dit: « Mes enfants, maintenant Je vais vous montrer Mon Royaume, nous irons dans Ma Gloire. » 

Nous nous sommes tous pris par les mains et fûmes levés. Je regardai en bas et j'ai vu que nous étions hors de nos corps. Comme nous avons quittés nos corps, nous étions habillés dans des robes blanches et nous commençâmes à monter à une très grande vitesse. 

Nous arrivâmes devant une paire de portes qui était l'entrée dans le Royaume des Cieux. Nous étions étonnés de ce qui nous arrivait. Nous étions reconnaissants que Jésus, le Fils de Dieu, fût là avec nous et il y avait aussi deux anges qui nous accompagnaient et qui avaient chacun d'eux  quatre ailes.

Les anges ont commencé à nous parler, mais nous n'avons rien compris à ce qu'ils nous disaient. Leur langue était très différente de la notre, elle était différente de toutes les langues de la Terre. Ces anges nous ont fait un chaleureux accueil et ils ont ouvert ces portes immenses. Nous avons vu un endroit merveilleux avec beaucoup de différentes choses. Lorsque nous sommes entrés, une tranquillité parfaite remplit nos cœurs. La Bible nous dit que Dieu nous donnera la paix qui surpasse toute compréhension humaine. (Philippiens 4:7).

La première chose que j'ai vue fut un cerf et j'ai demandé une de mes amis « Sandra, est-ce que tu regardes la même chose que je regarde ? » Elle ne pleurait et ne criait plus comme elle l'avait fait lorsqu'on nous a montré l'Enfer. Elle sourit et dit « Oui Esau, je regarde un cerf !» Puis, je sus que tout cela était réel, que nous étions vraiment dans le Royaume des Cieux. Toutes les horreurs que nous avons vues dans l'Enfer furent tout de suite oubliées. Nous étions là, en nous réjouissant de la gloire de Dieu. Nous allâmes vers l'endroit où se trouvait le cerf et derrière lui se dressait un arbre absolument énorme ! Il était au centre de Paradis.

La Bible nous dit en Apocalypse  2:7 « Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. »

Cet arbre est un  symbole pour Jésus, car Christ est la Vie Eternelle. Derrière l'arbre il y avait un fleuve d'eau cristalline. Il était si pur et si beau, comme on n'a jamais vu sur la Terre. Nous voulions rester dans cet endroit. Nous avons dit plusieurs fois au Seigneur: « Seigneur, nous T'en prions ! Ne nous prends pas hors de cet endroit ! Nous voulons y rester pour toujours ! Nous ne voulons pas nous retourner sur la Terre ! »

Le Seigneur nous répondit: « Il est nécessaire que vous vous retournez sur la terre pour  témoigner de toutes les choses que J'ai préparées pour ceux qui M'aiment car Je vais revenir bientôt et Ma récompense est avec Moi. »   

Lorsque nous vîmes le fleuve, nous nous sommes dépêchés et nous en plongeâmes. Nous nous sommes souvenus le vers de la Bible qui dit que celui qui croit en Seigneur, des fleuves d'eau vive couleront de son sein. (Jean 7:38). L'eau de ce fleuve semblait avoir la vie en soi, donc nous nous y sommes plongés. Nous pouvions respirer normalement dans l'eau aussi qu'à la surface. Le fleuve était très profond et il y avait plusieurs types de poissons avec des couleurs différents qui y nager. La lumière à la surface du fleuve et dedans était normale ; dans le Ciel, la lumière n'irradiait pas d'une source  spécifique, mais tout était plein de gloire. La Bible nous dit que Jésus est la lumière de cette cité  (Apocalypse 21:23). Nous avons pris quelques poissons hors de l'eau avec nos mains et ils ne sont pas morts. Donc, nous avons couru vers le Seigneur et nous L'avons demandé pourquoi ils ne sont pas morts. Le Seigneur sourit et dit que dans le Ciel il n'y a plus la mort, les pleurs ou la douleur. (Apocalypse 21:4).

Nous avons quitté le fleuve et nous courions partout pour toucher et expérimenter tout ce qu'on pouvait. Notre désir était d'apporter tout avec nous, au retour sur la terre,  parce que nous étions tellement étonnés des choses que nous voyions dans le Ciel. Les mots sont trop pauvres pour exprimer ces choses. Lorsque l'apôtre Paul a été ravi au Ciel, il a vu dans le Royaume de Ciel des choses qu'il n'a jamais réussi à exprimer, tant étaient-elles magnifiques.  (2 Corinthiens 12). Il y a des choses que nous avons vu qu'il nous est presque impossible de décrire.

Ensuite nous avons arrivé à un endroit immense qui était très beau et merveilleux. Il était plein de pierres précieuses: de  l'or, des émeraudes, des rubis et des diamants. Le plancher était fait d'or pur. Puis nous  nous dirigeâmes vers en endroit où il y avait trois grands livres. Le premier était une Bible fait d'or. En Psaumes on peut lire que la Parole de Dieu est éternelle et qu'elle subsiste pour toujours dans le Ciel. (Psaume 119:89).

Nous regardions une Bible énorme fait d'or ; les pages, l'écriture, tout était d'or pur. 

Le deuxième livre que nous avons vu était plus grand que la Bible. Il était ouvert et un ange était assis et y écrivait quelque chose. Avec Jésus, nous nous approchâmes pour mieux voir ce que cet ange écrivait. L'ange écrivait tout ce qui se passait sur la terre. Tout ce qui s'est passé, y compris la date, l'heure -  tout était enregistré ici, dans ce livre. Cela confirme la Parole de Dieu qui dit que Les Livres ont été ouverts et les gens fussent jugés selon leurs actes écrites dans ces livres. (Apocalypse 20:12). L'ange écrivait tout  ce que les gens faisaient sur la Terre, bien ou mal, ainsi étaient-ils écrits. 

Nous avons marché jusqu'à l'endroit où se trouvait le troisième livre. C'était encore plus grand que le deuxième ! Il était clos, mais nous nous en approchâmes et nous l'avons tous pris de l'étagère selon l'ordre du Seigneur et l'avons mis sur un pilier.

Les piliers et les colonnes du Ciel sont si merveilleux ! Ils ne sont pas comme  ceux de la Terre - les colonnes ressemblaient aux nattes et elles étaient faites de différentes pierres précieuses. Certains d'entre eux étaient faits de diamants, d'autres étaient fait d'or pur,  d'autres d'émeraudes et encore d'autres étaient faits d'une combinaison de plusieurs types de pierres. J'ai compris alors que Dieu est vraiment le possesseur de toutes les choses, comme il est écrit dans L'Aggée 2:8 « L'argent est à moi, et l'or est à moi, Dit l'Éternel des armées. »  J'ai compris que Dieu est absolument riche et qu'Il  possède toutes les richesses du monde. J'ai compris aussi que le monde entier avec toute son abondance appartient à notre Dieu et Il veut la donner à tous ceux qui le demandent avec foi.  

Le Seigneur avait dit: « Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage » (Psaume 2:8).Ce livre que nous avons mis sur le pilier était si grand que nous avons dû marcher chaque page à l'autre coté pour tourner la page. Nous avons essayé de lire ce qui était écrit dans le livre parce que le Seigneur nous l'a demandé. Au début, il fut difficile à lire parce qu'il était écrit  avec des caractères bizarres qu'on ne pouvait pas comprendre. C'était différent de toutes les langues de la Terre, c'était quelque chose complètement céleste. Avec l'aide de Saint Esprit, on nous a donné la grâce de le comprendre. C'était comme si un bandage fut enlevé de nos yeux et maintenant nous pouvions comprendre l'écriture aussi bien que notre propre langue.

Nous avons vu que tous nos noms y étaient écrits et le Seigneur nous dit que c'était le Livre de Vie (Apocalypse 3:5). Nous avons observé que nos noms étaient différents de ceux que nous avions sur la Terre ; on avait des noms nouveaux comme une témoignage pour la Parole de Dieu qui dit qu'Il nous donnerait un nouveau nom que personne ne connaît,  si ce n'est celui qui le reçoit. (Apocalypse 2:17).

Dans le Ciel nous avons pu prononcer nos noms, mais une fois de retour sur la Terre, ils furent enlevés de nos mémoires et nos cœurs.  La Parole de Dieu est éternelle et elle doit être accomplie. Chers amis, la Bible dit en Apocalypse 3:11 ne permettez à personne de prendre votre couronne, ne laisser personne d'usurper ou enlever cet endroit que le Père a préparé pour vous. Dans le Ciel il y a des millions de choses qui sont tant magnifiques qu'on ne peut pas les décrire en mots. Mais je veux dire quelque chose: « Dieu vous attend !»  Quand même, ce sont seulement ceux qui persévèrent jusqu'à la fin  qui seront sauvés ! (Marc 13:13).

2-ième Témoignage, Ariel

Lorsque nous avons commencé à être élevé vers le Royaume des Cieux, nous sommes arrivés à un bel endroit avec des portes précieuses. Devant les portes, il y avait deux anges. Ils ont commencé à parler, mais leur langue était angélique et on n'en a rien compris. Mais le Saint Esprit nous donna la compréhension - ils nous faisaient un accueil chaleureux. Le Seigneur Jésus a mis Ses  mains sur les portes et elles se sont ouvertes. Si Jésus n'avait pas été avec nous, nous n'aurions jamais pu entrer dans le Ciel.

On commença à apprécier tout dans le Ciel. On a vu un arbre immense que la Bible décrit comme  « L'arbre de vie » (Apocalypse 2:7). Puis on alla à un fleuve où on a vu beaucoup de poissons. Tout était si magnifique qu'on décida d'y plonger. On a commencé à nager sous l'eau. On voyait les poissons bouger autour de nous et ils caressaient nos corps.  Ils ne se sont pas éloignés de nous, comme il se passe sur la Terre parce que la présence de Jésus les calmait. Les poissons pouvaient  avoir confidence en nous, parce qu'ils savaient qu'on n'irait pas leur faire du mal. J'étais tellement béni et étonné  que je saisis un des poissons et je le tirai hors de l'eau. Ce qui était surprenant c'était que le poisson resta tout calme dans mes mains; il prenait plaisir à savourer la présence du Seigneur. J'ai mis le poisson de nouveau dans l'eau.

Je pouvais voir au loin qu'il y avait des chevaux dans le Ciel, comme il est écrit dans la Parole de Dieu dans Apocalypse 19:11 « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice ».  C'étaient les chevaux que le Seigneur va utiliser à Son retour sur la Terre pour prendre Son église, Son peuple. Je me dirigea vers les chevaux et je commença les caresser. Le Seigneur me suivit et Il me permit de chevaucher un d'eux.

Lorsque j'ai commencé à chevaucher, j'ai senti quelque chose que je n'avais jamais senti auparavant sur la Terre. J'ai commencé à expérimenter la paix, la liberté, l'amour, la sainteté qu'une personne peut avoir dans ce bel endroit. J'ai commencé à  savourer tout ce que mes yeux voyaient. Je voulais simplement savourer tout ce que le Seigneur a préparé pour nous dans ce beau paradis.  Nous avons également vu la table préparée pour le banquet et tout était déjà servi. Elle n'avait pas de début et pas de fin. Nous avons vu les chaises préparées pour nous et les couronnes de vie éternelle qui nous attendaient. Nous avons vu des mets délicieux qui étaient déjà mis sur la table pour tous les invités au Mariage de l'Agneau. 

Il y avait des anges avec des tissus blancs pour les manteaux  que le Seigneur prépare pour nous. J'étais étonné de voir toutes ces choses. La Parole de Dieu nous dit qu'on doit recevoir le Royaume des Cieux comme des petits enfants. (Matthieu 18:3). Quand nous fumes dans le Ciel nous étions comme des enfants. Nous avons apprécié tout: les fleurs, les résidences…Le Seigneur nous a même permis d'entrer dans ces résidences. 

Ensuite Dieu nous a conduit vers un endroit où il y avait beaucoup d'enfants. Le Seigneur était au milieu des enfants et Il commença à jouer avec eux. Il s'assura qu'Il passait assez de temps avec chacun d'eux et on voyait qu'Il aimait être avec les enfants. Nous nous sommes approchés et nous L'avons demandé: « Seigneur, est-ce que ces enfants vont être né sur la Terre ? »

Le Seigneur répondit: « Non, ces enfants sont ceux qui ont été avorté sur la Terre ». Lorsque j'entendis cela, j'ai senti quelque chose en moi qui me fit secouer.

Je me suis souvenu quelque chose que j'avais fait dans mon passé avant de connaître le Seigneur. En ce temps-là j'avais une affaire avec une femme et elle est devenu enceinte. Quand elle m'a dit qu'elle était enceinte je n'en ai pas su quoi faire et je lui ai demandé un peu de temps pour prendre une décision. 

Le temps a passé et quand je me suis rendu chez elle pour lui dire ma décision, c'était déjà trop tard puisqu'elle avait déjà avorté. Cet événement a marqué ma vie. Même après j'ai reçu le Seigneur dans mon cœur, je ne pouvais pas me pardonner cet avortement. Mais Dieu a fait quelque chose dans ce jour-là - Il m'a permis d'entrer dans une chambre et Il m'a dit: « Est-ce que tu vois la petite fille là-bas ? C'est ta fille. »   

Lorsqu'Il me dit cela, j'ai vu la fille et je sentis que la blessure que j'avais dans mon âme depuis longtemps a commencé à guérir. Le Seigneur m'a permis de m'approcher d'elle et elle se rapprocha de moi. Je l'ai pris dans mes bras et j'ai vu ses yeux. J'entendis un seul mot de ses lèvres « Papa ». J'ai compris alors que Dieu avait pitié de moi et m'avais pardonné, maintenant je devais apprendre à me pardonner moi-même.

Cher ami qui lit ce message, je voudrais vous dire quelque chose: Dieu a déjà pardonné votre péché, maintenant vous devez apprendre à  vous pardonner vous-même. Je suis reconnaissant que Dieu m'a permis de partager ce témoignage avec vous. Seigneur Jésus Christ je vous donne tout la gloire et l'honneur !

Cette révélation nous fut donnée par le Seigneur et Il nous a permis de le recevoir. Mon espoir est que chaque frère qui lit  ce témoignage sera béni et le partagera avec beaucoup d'autres personnes.    Que Dieu vous bénisse !

3-ième Témoignage
(Apocalypse 21:4)
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Quand nous sommes arrivés, les grandes portes étaient ouvertes pour nous et j'ai vu une vallée avec beaucoup de fleurs. Les fleurs étaient très belles et avaient un parfum très raffiné. Lorsque nous avons commencé à marcher nous avons expérimenté une  liberté qu'on n'a jamais expérimentée auparavant sur la Terre. Nous avions un sentiment de paix qui remplissait nos cœurs  et quand nous avons regardé les fleurs nous avons observé qu'elles étaient uniques ; chaque pétale était différente, originelle et avait une couleur unique.

Dans mon cœur je dis au Seigneur que je voulais avoir une fleur comme celles-là et parce que je vis sur Son visage une expression qui exprimait la permission, je me suis rapproché d'une fleur et j'ai commencé à en tirer. Mais ne se passa rien - je ne pouvais pas arracher la fleur du sol. Je n'en pouvais arracher ni même une pétale ou une feuille. Puis, le Seigneur interrompit la silence et dit: « Ici, tout doit être fait avec amour ». Il toucha la fleur et elle s'abandonna à la main de Seigneur. Puis Il nous la donna. Nous avons continué à marcher et le parfum des fleurs est resté avec nous.

Nous sommes arrivés dans un endroit avec de très belles portes. Les portes n'étaient pas simples, mais artistiquement décorées avec des pierres précieuses. Les portes se sont ouvertes et nous entrâmes dans une chambre avec beaucoup de gens. Tout le monde courait çà et là faisant des préparations. Quelques uns avaient sur leurs épaules des rouleaux de blanc tissu brillant, d'autres avaient des fuseaux avec de fil doré et encore d'autres portaient une sorte de plaques avec quelque chose comme un  bouclier dans eux. Tout le monde  était pressé.

On demanda le Seigneur pourquoi  il y avait tant d'effort et hâte ; le Seigneur invita un jeune homme de s'approcher. Cet homme avait un rouleau de tissu sur son épaule, il s'approcha et regarda le Seigneur avec respect.  Quand le Seigneur lui demanda pourquoi il portait ce rouleau de tissu, il regarda le Seigneur et dit: « Seigneur, Vous savez ce que se fait avec ce rouleau. Ce tissu est utilisé pour en faire les robes des rachetés, des robes pour l'Epouse ». Lorsqu'on entendit cela, une grande joie et paix remplirent nos cœurs. Apocalypse 19:8 dit: « et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints »

 Lorsque nous quittâmes cet endroit, nous avons été remplis d'une paix encore plus profonde, parce qu'il était si beau de voir que le Seigneur Lui-même faisait quelque chose de gentil pour nous. Il a le temps et le lieu pour vous, parce que vous êtes important pour Lui. Quand nous sommes sortis de cet endroit, nos yeux se perdirent dans chaque détail du Ciel. C'est comme si chaque chose avait la vie en soi et chaque objet là, donnait gloire  à Dieu.

Ensuite on arriva à un endroit où il y avait des million et millions d'enfants de tous les âges. Quand ils ont vu le Seigneur, ils voulurent tous Le serrer dans leurs bras, ils voulurent sentir plus de Son amour, parce qu'Il était leur passion. Ici, Jésus était la passion de chaque enfant. Nous étions presque en larmes quand nous avons vu comment le Seigneur gâtait ces enfants, chacun d'eux, comment Ils les embrassait et tenait leurs mains.

 On a vu des anges qui s'approchèrent de Seigneur et Lui apportèrent de petits bébés emmaillotés en lin. Le Seigneur les caressa, les toucha et les donna un baiser sur leurs fronts et puis les anges les reprenaient dans leur soin. On a demandé le Seigneur pourquoi il y avait tant d'enfants là, vont-ils être envoyés sur la Terre ? Le Seigneur sembla touché pour un moment et Il dit: « Non, ces enfants ne vont pas être envoyés sur la Terre ! Ils sont ceux qui ont été avortés sur la Terre dont les parents ne les veulent pas. Ceux-ci sont Mes enfants et Je les aime. » Je fis un signe de ma tête et quand je posa la question suivante au Seigneur ma voix trembla.
 Pendant que je ne connaissais pas que le Seigneur est la vie véritable, j'ai fait beaucoup d'erreurs et j'ai péché comme tout le monde. Parmi ces péchés il y avait un avortement que j'avais fait. Maintenant  mon heure a sonné quand je devais rester debout devant le Seigneur et Le demander: « Seigneur, est-ce que le bébé que j'ai avorté beaucoup de temps auparavant se trouve ici ? »  Le Seigneur répondit: « Oui » J'ai commencé à marcher vers une des côtés de la chambre et j'ai vu un  beau petit garçon.  Près de son pied, un ange se tenait debout. L'ange regardait le Seigneur et le garçon  avait le dos tourné à nous.

 Le Seigneur me dit: « Voila, ton garçon ». J'ai voulu le voir, donc je commençai à courir vers lui, mais l'ange m'arrêta avec sa main. Il m'a fait comprendre que d'abord, je devais entendre le garçon. J'ai commencé à entendre ce que le petit garçon disait. Il parlait et regardait dans la direction des autres enfants. Il demanda l'ange: « Est-ce que mon papa et ma maman vont venir ici bientôt ? » En regardant dans ma direction, l'ange répondit: « oui, ton papa et ta maman viendront a peu près. »

 Je ne sais pas pourquoi on m'a donné le privilège d'entendre ces mots, mais dans mon cœur je sus que c'était le plus beau cadeau que  le Seigneur pouvait me faire. Ce petit n'avait pas de colère ou douleur dans son cœur, en sachant peut-être qu'on ne l'a pas laissé d'être né. Il nous attendait avec l'amour que Dieu avait mis dans son cœur.

 Nous avons continué notre marche, mais j'ai gardé l'image de ce garçon dans mon cœur. Je sais que chaque jour je dois faire des efforts pour qu'un jour je puisse le rejoindre. J'ai une raison de plus pour y arriver parce que quelqu'un m'attend dans le Royaume des Cieux. La Parole de Dieu nous dit dans Esaïe 65:19  « Je ferai de Jérusalem mon allégresse, Et de mon peuple ma joie; On n'y entendra plus Le bruit des pleurs et le bruit des cris. »

 Nous sommes arrivés à un endroit avec de petites montagnes et le Seigneur Jésus est venu vers nous en dansant. Devant Lui c'était une foule des gens habillés dans des robes blanches et ils soulevaient leurs mains avec des branches vertes d'olives. Lorsqu les branches étaient agitaient dans l'air, elles dégageaient de l'huile sainte. Dieu a préparé pour vous des choses magnifiques ! Maintenant c'est le temps de Lui donner votre cœur. Que Dieu vous bénisse!

Page Française